Wikipédia:Accueil principal

Aller à : navigation, rechercher

Article labellisé du jour

Page de garde du Régulateur des Chevaliers Maçons de 1801.

Les Ordres de Sagesse est le nom contemporain donné aux hauts grades maçonniques du Rite français. Ils se nomment à l'origine Ordres supérieurs et sont publiés en 1801 dans un recueil intitulé : Le Régulateur des Chevaliers maçons ou les Quatre ordres supérieurs, suivant le régime du Grand Orient. Codifiés par la chambre des grades et le Grand Chapitre général de France entre 1783 et 1785 sous l'impulsion d'Alexandre Roëttiers de Montaleau, ils sont intégrés au Grand Orient de France (GODF) le 17 février 1786. Les rituels des Ordres de Sagesse s'inscrivent dans la continuité du grade de « maître », prolongeant et approfondissant un parcours symbolique et initiatique débuté en « loge bleue ». À l'origine, ils se déclinent en quatre ordres initiatiques et philosophiques et un cinquième ordre administratif et conservatoire.

En , le GODF fonde une « chambres des grades » ; celle-ci codifie tout d'abord les trois premiers grades symboliques afin d'uniformiser les pratiques des loges maçonnique. Ensuite, il crée le « Grand Chapitre général de France » le . Ce grand chapitre se donne rapidement des « Statuts et Règlement généraux » ainsi que des « Règlements particuliers et de disciplines ». Il met en œuvre la codification des ordres en sélectionnant, fusionnant ou supprimant les nombreux rituels de hauts grades pratiqués au XVIIIe siècle, pour aboutir à la fixation des quatre ordres du Rite français entre 1784 et 1785; il organise également la centralisation des chapitres de hauts-grade en France. Le Grand Chapitre général, malgré diverses oppositions, est agrégé au Grand Orient de France le 17 février 1786, constituant ainsi un « régime » symbolique, philosophique et initiatique en sept grades ainsi qu'une obédience centrale porteuse de l'entièreté de la tradition maçonnique des XVIIe et XVIIIe siècles.

La diffusion des ordres est interrompue par la Révolution française ; ils connaissent ensuite leur apogée durant le Premier Empire et se transforment lentement au cours du XIXe siècle en se fondant dans la pratique des hauts grades du Rite écossais ancien et accepté. Cette lente transformation aboutit à la mise en sommeil sous leurs formes originelles des trois premiers ordres. Après plus de 100 ans où ils ont sombré dans l'oubli, les ordres dans leur entièreté sont réactivés en France et plus généralement en Europe, à partir de 1963. Ils prennent alors dans cette deuxième moitié du XXe siècle le nom d'« Ordres de Sagesse ».

Le saviez-vous ?

Présentation

Wikipédia est un projet d’encyclopédie collective en ligne, universelle, multilingue et fonctionnant sur le principe du wiki. Wikipédia a pour objectif d’offrir un contenu librement réutilisable, objectif et vérifiable, que chacun peut modifier et améliorer.

Tous les rédacteurs des articles de Wikipédia sont bénévoles. Ils coordonnent leurs efforts au sein d'une communauté collaborative, sans dirigeant.

Aujourd'hui, Wikipédia en français compte :
1 931 042
articles
17 249
contributeurs enregistrés actifs

Règles

Wikipédia est définie par des principes fondateurs. Son contenu est sous licence Creative Commons BY-SA. Il peut être copié et réutilisé sous la même licence, sous réserve d'en respecter les conditions.

Chacun peut publier immédiatement du contenu en ligne, à condition de respecter les règles essentielles établies par la Fondation Wikimedia et par la communauté ; par exemple, la vérifiabilité du contenu, l'admissibilité des articles et garder une attitude cordiale.

Comment contribuer ?

De nombreuses pages d’aide sont à votre disposition, notamment pour créer un article, modifier un article ou insérer une image. N’hésitez pas à poser une question pour être aidé dans vos premiers pas, notamment dans un des projets thématiques ou dans divers espaces de discussion.

Les pages de discussion servent à centraliser les réflexions et les remarques permettant d’améliorer les articles.

Éphéméride du 22 novembre

Image labellisée du jour

Tombe de Carl Leopold Pabst, sous-officier des forces armées de l'Empire allemand mort en France en 1914 lors de la Première Guerre mondiale et enterré à Raeren, commune alors située en Allemagne et rattachée à la Belgique par le traité de Versailles en 1919.  (définition réelle 4 928 × 3 264)
Tombe de Carl Leopold Pabst, sous-officier des forces armées de l'Empire allemand mort en France en 1914 lors de la Première Guerre mondiale et enterré à Raeren, commune alors située en Allemagne et rattachée à la Belgique par le traité de Versailles en 1919.
(définition réelle 4 928 × 3 264)
Wikimedia-logo.svg
Commons
Commons
Médiathèque
Wikiquote
Wikiquote
Citations
Wikidata
Wikivoyage
Wikivoyage
Guide de voyage
Wiktionnaire
Wiktionnaire
Dictionnaire
Wikilivres
Wikilivres
Manuels
Wikisource
Wikisource
Bibliothèque
Wikiversité
Wikiversité
Cours et exercices
Wikinews
Wikinews
Site d'actualités
Wikispecies
Wikispecies
Répertoire taxonomique
The article is a derivative under the Creative Commons Attribution-ShareAlike License. A link to the original article can be found here and attribution parties here. By using this site, you agree to the Terms of Use. Gpedia Ⓡ is a registered trademark of the Cyberajah Pty Ltd.